21 septembre 2010

La Nuit des Temps

barjavelhttp://louisemiches.blogspot.com/2010/09/amour-larme-supreme-de-destruction.htmlDe Barjavel
Pocket Junior, Références

Au pôle Sud, les membres d'une expédition internationales sont en émoi. Ils ont détecté, sous 1000 mètres de glace, des ruines gigantesques, enfouies depuis 900 000 ans et d'où s'élève un signal régulier. Que vont-ils découvrir ?...A la fois reportage et épopée mêlant présent et futur, La nuit des temps est, avant tout, une mythique histoire d'amour.

Cette fois-ci, j'ai relu ce livre dans le cadre d'une lecture commune proposée sur Livraddict, nommée "Tu es mal noté mon pauvre, on va arranger ça". En effet, sur Bibliomania le livre n'avait pas une forte popularité. Forcément, je me suis sentie obligée de participer pour défendre cette œuvre qui fait partie de mes livres de chevet depuis la première que je l'ai lu  lorsque que j'étais en 5e (piouf ! ça commence à faire un sacré bout de temps ^^").

Je ne serais donc absolument pas objective sur ce coup-là (si tant est que l'on puisse être objectif face à un livre ce dont je doute fort). Je l'ai lu une dizaine de fois au fil des années depuis qu'il m'est tombé dans les mains lorsque j'étais en 5e (c'est pour vous dire si ça date ><) et je ne m'en lasse toujours pas. C'est d'ailleurs, un des seuls livres que j'ai lu autant de fois.

J'apprécie le côté recherche scientifique, l'émulation et la solidarité internationale qui en découle. Même si je sais parfaitement ce qui va être découvert, je revis à chaque fois l'enthousisame ainsi que l'étonnement des membres de l'expédition. Et je me plait à imaginer, malgré l'énormité, que cela puisse être vrai. De menus détails sur la suite des événements sont distillés avec habileté pour maintenir le suspens jusqu'au bout.

Ensuite, j'aime la (re)découverte de la vie à Gondawa. Une forme de vie humaine, qui a su apprendre de ses erreurs passées, qui vit dans une forme d'harmonie, où on est pas obligé de travailler pour pouvoir vivre etc. Une société somme toute idyllique  par certains côtés mais qui peut très vite s'avérer être juste une belle cage dorée ...

Pour finir, on ne peut pas parler de "La Nuit des Temps" sans parler d'histoires d'amour, du vrai, du pur amour, toujours décrit avec poésie, sans vulagrité, même les moments les plus intimes. Dont un transcende le temps et l'espace.

En fonction des moments où je l'ai lu, j'ai été sensible plus à un ou l'autre de ces aspects.
Lors de ma relecture pour la Lecture Commune ce qui m'a interpellée c'est le concept de Tout. Je ne sais pas si c'est une référence délibérée de Barjavel, mais il se rapproche fortement du concept de Tao (énergie invisible à l'origine de tout, qui crée les choses par opposition de forces antagonistes : le yin et le yang). J'ai travaillé dessus il n'y a pas trop longtemps alors ça m'a sauté aux yeux. Comme un mystère caché là depuis longtemps qui soudain se dévoile. Sensation étrange et agréable en même temps.

Un extrait ici

Ce que les autres participants de la lecture commune en ont pensé :

Ceux qui ont aimé : karline05 , louisemiches , evertkhorus , Véro ,Charmante Lova,

Ceux qui n'ont pas aimé: cacahuète , Frankie ,

Ceux qui l'ont trouvé moyen : JuNa62 , Lexounet

,  Klemocius ,Klemocius ,Nadège , Lau' ,Azariel87, Myrrdin ,Maxoo , Dolly, Virginiie , Eden1487,




Posté par toothfairy à 14:44 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

Commentaires sur La Nuit des Temps

    Je suis heureuse de tomber sur une personne qui est autant emballée que moi pour cet ouvrage

    Posté par karline05, 21 septembre 2010 à 16:59 | | Répondre
  • Oui, moi aussi je suis bien contente. La note bibliomania a intérêt à regrimper !

    Posté par louisemiches, 21 septembre 2010 à 18:01 | | Répondre
  • Alors, moi, je n'ai pas du tout été touchée par cette histoire que j'ai trouvée vieillotte et sans émotion ! Dommage car ça se lit relativement bien !

    Posté par Frankie, 21 septembre 2010 à 18:18 | | Répondre
  • J'ai adoré aussi! Je vois que tu es une fan absolue!

    Posté par evertkhorus, 21 septembre 2010 à 18:50 | | Répondre
  • Moi aussi j'ai adoré !

    Posté par Véro, 21 septembre 2010 à 21:24 | | Répondre
  • Je suis également interessée par le coté scientifique, mais là, j'ai également trouvé cet aspect plat... j'espère que j'aurais plus de chance avec un autre titre de l'auteur !

    Posté par Cacahuète, 22 septembre 2010 à 14:02 | | Répondre
  • C'est assez étrange de voir à quel point ce qui plait chez les uns peut être ce qui cloche chez d'autres. J'ai détesté l'amour dans ce livre, trop mielleux à mon gout, le manque de crédibilité m'a fait détesté le côté scientifique et j'en passe. Seul le côté politique m'a plu avec la description de la société de Gondawa

    Posté par Lexounet, 08 octobre 2010 à 20:35 | | Répondre
  • C'est assez étrange de voir à quel point ce qui plait chez les uns peut être ce qui cloche chez d'autres. J'ai détesté l'amour dans ce livre, trop mielleux à mon gout, le manque de crédibilité m'a fait détesté le côté scientifique et j'en passe. Seul le côté politique m'a plu avec la description de la société de Gondawa

    Posté par Lexounet, 08 octobre 2010 à 20:35 | | Répondre
  • C'est mon livre favori de Barjavel ! Un coup de coeur !<3
    Je trouve l'histoire d'amour entre Eléa et Paikan so pretty (au passage est le prénom que je préfère de tous les bouquins que j'ai pu lire...^^ )
    Je l'ai lu plusieurs fois aussi, mais peut-être pas autant que toi!
    J'aime aussi découvrir à chaque le monde de Gondawa et éprouver les sensations (...)

    Posté par Floly, 28 avril 2011 à 19:03 | | Répondre
  • (..) des personnages (même si je connais la suite ^^ ) Bref c'est un grand moment de lecture à chaque fois dont je raffole !!

    Posté par Floly, 28 avril 2011 à 19:04 | | Répondre
  • Oo

    J'ai été surprise de trouver mon prénom dans ce livre , mais autrement j'ai bien aimé

    Posté par Eléa, 24 janvier 2012 à 23:16 | | Répondre
Nouveau commentaire