09 octobre 2010

La Maman de Poche

couvL0407De Véronique Perret-Val
Editions Baudelaire

Gabriel ne veut pas dormir.
Gabriel ne veut pas que sa maman le quitte.
Gabriel ne veut plus aller à l'école.
C'est dit : Gabriel veut que sa maman reste toujours avec lui.
Son souhait va se réaliser, maman va devenir toute petite et Gabriel, ravi, va l'emmener avec lui partout.
Mais cette journée qui s'annonce pleine de promesses, va s'avérer aussi...pleine de surprises !
Est-ce vraiment une bonne idée d'avoir toujours sa maman avec soi ?

Pour votre plus grand plaisir, découvrez ensuite le Père Noël a perdu la mémoire.
La veille de noël, un accident de traîneau fait perdre la mémoire au Père Noël. Catastrophe !!
Deux enfants vont lui venir en aide.

Et également Le Petit Dragon, ou l'éducation d'un petit dragon prénommé Flamme qui apprend ce qu'est la vie.


J'ai reçu ce livre dans le cadre d'un partenariat organisé par  Livraddict et les Editions Baudelaire (que je remercie au passage).
J'ai choisi cet ouvrage car c'était de la littérature de jeunesse et que j'aime beaucoup ce type de littérature (même si je n'entre plus dans les tranches d'âge).
J'ai donc pu découvrir les trois histoires qui composent cet opus.
La typographie, les thèmes (la relation avec la mère, Noël) me font penser qu'il s'adresse  à un public assez jeune. Il y a une gradation dans la longueur des textes ainsi que dans leur structure : la première histoire  fait 12 pages et a juste des phrases en gras pour délimiter les moments, la deuxième fait 31 pages et a des séparations marquées par un symbole enfin, la troisième à 48 pages et des chapitres. J'ai trouvé cela pertinent, et cette structure pourrait en faire un livre pour lecteur débutant (je le vois bien pour des enfants de  CE1 qui commencent à être autonomes dans leur lecture),. Cependant, au final, l'impression qui me reste après avoir fermé la dernière page c'est que se sont plutôt des textes à écouter qu'à lire (je vous explique de suite pourquoi).

Si l'on s'intéresse au contenu, "La maman de poche"  qui donne sont titre au livre est celle qui m'a le moins plu : je ne sais pas si je suis la seule mais le coup du "en fait, ce n'était qu'un rêve " je commence à y être allergique à force de le voir et le revoir. J'ai trouvé l'histoire du Père Noël intéressante et sympathique et j'ai bien aimé l'interaction  qui se fait avec le lecteur dans "Le Petit Dragon", dans laquelle l'auteur parle en son nom, et apostrophe régulièrement le lecteur. Ce dernier élément notamment corrobore l'idée de texte à écouter plus qu'à lire (je ne suis pas convaincue qu'en lecture  autonome ça soit bien compréhensible pour un enfant si on reste dans l'optique qu'il débute dans la lecture). Le fait que j'aime faire la lecture en mettant le ton, en faisant les voix influence peut être aussi mon ressenti car j'ai de suite eu en tête une façon de le dire et j'imaginais bien les réactions d'un public face à certaines apostrophes.

Petite déception par contre au niveau des illustrations qui sont assez peu présentes et que j'aurais appréciées plus travaillées. Là, j'avais un peu l'impression d'avoir des dessins de coloriage. Et toujours avec cette idée de lecteur débutant ça aurait pu être intéressant d'avoir un jeu avec les illustrations pour aider à la compréhension.

Ceux que les autres en ont pensé : MyaRosa, Florel

Posté par toothfairy à 18:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur La Maman de Poche

    kikoo

    J'ai zappé et je voulais le dire. je pense pas qu'un enfant seul qui débute dans la lecture comprenne toutes "les subtilités" des images qu'entraine la lecture et je voulais dire aussi pour l'auteur qui apostrophe le lecteur dans la dernière. je suis trop blonde ! lol
    bonne lecture et belle semaine.
    Dieu

    Posté par Florel, 11 octobre 2010 à 20:43 | | Répondre
Nouveau commentaire